Comment choisir ses chaussures de randonnée

Le trekking, ou randonnée, est un sport qui consiste à marcher sur des sentiers plus ou moins battus ou même en dehors des itinéraires fixes. Comme ces promenades peuvent durer plusieurs heures, les chaussures que vous portez sont essentielles car elles peuvent prévenir les ampoules, soutenir la cheville, protéger le pied des pierres ou de l’eau, etc. Comme il y a tant de types de sentiers à parcourir, il existe aussi de nombreux types de chaussures de randonnée.

Dans cet aperçu, je vais essayer de mettre en évidence certaines caractéristiques que vous devriez garder à l’esprit avant de faire un achat qui pourrait s’avérer faux. Pour donner un exemple, si vous faites simplement une randonnée sur un chemin bien tracé et peu imperméable, il n’est pas préférable de porter des bottes trop lourdes et vice versa. Cependant, lors du choix des chaussures de randonnée, les matériaux, la fabrication et même les lacets comptent aussi pour beaucoup. Il est donc évident qu’un élément fondamental non seulement des chaussures de trekking mais aussi de tout autre type de chaussures est la semelle intérieure, qui doit être confortable et anatomique pour éviter que le pied ne se blesse en la portant à cause d’une position forcée.

Chaussures de randonnée : à quoi ressemblent-elles ?

Lorsque vous voulez faire de la randonnée, ou du trekking, il est indispensable de choisir les bonnes chaussures de randonnée. Comme il existe de nombreux modèles sur le marché, il est bon de savoir comment ils sont fabriqués et à quoi sert chaque pièce de la chaussure de randonnée, afin de pouvoir comprendre quel modèle est le mieux adapté à vos besoins.

Tige : c’est la partie supérieure de la chaussure qui a pour but fondamental de protéger et de soutenir le pied. Il doit être suffisamment haut pour ne pas serrer le pied, mais en même temps il ne doit pas non plus être trop large car sinon le pied a trop de mouvement et des ampoules et des bulles peuvent se former sur la peau. En outre, selon le type de randonnée que vous souhaitez faire et les endroits où vous vous rendez, il peut être utile d’acheter des chaussures à dessus imperméable ;

Semelle extérieure : dans ce type de chaussures, la semelle doit d’abord être antidérapante, puis elle doit également être dure. Le matériau le plus approprié pour les semelles des chaussures de randonnée est le caoutchouc. La principale raison de la dureté de la semelle est le fait qu’elle doit constamment adhérer au sol et surtout qu’elle ne doit pas s’user trop facilement, sinon elle perd la caractéristique d’être antidérapante ;

Langue : c’est la partie qui se trouve sous les lacets de la chaussure et qui a pour fonction d’empêcher la terre, les pierres et autres débris de pénétrer dans la chaussure par l’avant pendant la marche. Lorsque vous attachez vos chaussures de randonnée, il est toujours très important de s’assurer que la languette est complètement tirée vers l’autre car si elle a des plis, des débris pourraient encore s’introduire dans la chaussure ;

Lacets : Cet élément des chaussures de randonnée est souvent négligé, mais il est en fait très important. Les lacets ou lacets servent, en fait, à maintenir les chaussures fermées. Marcher avec les chaussures ouvertes créerait vraiment beaucoup de problèmes pour le pied et la cheville en cas d’entorse et ferait que les chaussures imperméables se remplissent rapidement de terre et de pierres. C’est pourquoi il est toujours préférable d’emporter une paire de lacets de rechange lorsque vous partez en randonnée. Il existe plusieurs façons d’attacher correctement vos chaussures de pluie ;

Doublure et rembourrage : ces deux éléments assurent non seulement le confort du pied et de la cheville à l’intérieur de la chaussure de montagne, mais les protègent également. C’est pourquoi vous devriez choisir des chaussures de randonnée avec un rembourrage en mousse, car il est plus durable que le caoutchouc mousse ;

Semelle intérieure : appelée aussi semelle plantaire, c’est la partie intérieure de la chaussure sur laquelle le pied repose. Afin d’éviter à long terme des problèmes même graves, il est essentiel que la semelle intérieure de la chaussure de trekking soit anatomique et surtout qu’elle soit fixe car les semelles mobiles pourraient bouger en marchant et perdre leur fonction.

Une fois que vous avez compris quels sont les principaux éléments des chaussures de randonnée, il est bon de comprendre quels sont les modèles les mieux adaptés au type de randonnée que vous voulez faire, car il n’existe pas un seul type de chaussure de randonnée qui convienne à tout type d’occasion.

Chaussures de montagne pour hommes et femmes

Si vous aimez les activités de plein air et que vous aimez marcher à la campagne ou à la montagne, vous devez toujours vous assurer d’avoir les bons vêtements, surtout si l’itinéraire que vous voulez suivre est difficile ou si le temps peut changer à tout moment. Il n’est agréable pour personne de se retrouver les pieds soudainement mouillés ou avec des cloques parce qu’on a choisi la mauvaise paire de chaussures de randonnée. Si les chaussures de randonnée vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux chaussures de randonnée imperméables, vous n’avez que partiellement raison car on trouve aujourd’hui des modèles très différents de chaussures de randonnée qui peuvent être utilisées à différentes occasions et, surtout, il existe aussi des chaussures de randonnée pour hommes et femmes.

Cette différence est très importante car même à taille égale – par exemple un 39 – les femmes ont toujours les pieds moins larges que les hommes, c’est-à-dire qu’elles ont une « coupe » plus étroite. Comme les chaussures de trekking doivent être confortables, il est essentiel que la chaussure soit correctement ajustée au pied, pas trop serrée mais pas trop large. En achetant une pointure 39 conçue pour les hommes, une femme se retrouverait avec une chaussure trop large à l’intérieur de laquelle le pied ferait un mouvement vraiment disproportionné. Surtout si vous marchez longtemps, ce mouvement provoquerait un frottement excessif qui se traduirait par des ampoules ou même des plaies. De plus, les pas effectués lorsque le pied bouge trop à l’intérieur de la chaussure ne seraient pas assez stables.

Un autre élément à prendre en compte en ce qui concerne la différence entre les chaussures de montagne des femmes et des hommes est la cheville. Si vous décidez d’acheter une paire de chaussures hautes, vous le faites certainement dans le but de protéger votre cheville contre d’éventuelles entorses. En effet, à la campagne et en montagne, on trouve des pierres et des cailloux sur le sol ; de plus, le sol lui-même n’est presque jamais plat mais peut présenter des trous qui ne sont pas toujours visibles car ils sont recouverts d’herbe. Pour ces raisons, il est très important de s’assurer que la cheville bouge le moins possible à l’intérieur de la chaussure. Dans une chaussure d’homme, la partie destinée à protéger la cheville est toujours plus large que dans les chaussures de femme.

Les meilleures chaussures de randonnée

Comme nous l’avons déjà vu en partie, lorsque vous voulez acheter une paire de chaussures de randonnée, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs qui sont principalement liés au fait d’être un homme ou une femme. Un deuxième facteur important concerne le type d’itinéraire que vous voulez faire, mais il ne faut pas négliger le fait de considérer en quelle saison ou sous quel climat vous décidez de faire de la randonnée. Compte tenu de ces facteurs, j’ai sélectionné les cinq produits énumérés ci-dessous, que je considère comme les meilleurs à l’heure actuelle en fonction de différentes caractéristiques :

  • Salomon Evasion 2 Aero
  • Merrell MOAB GTX
  • Salewa MS Firetail Evo GTX
  • Columbia Redmond Mid
  • Merrell INTERCEPT

Les fabricants de ces modèles de chaussures de marche sont tous des entreprises de premier plan dont l’expérience remonte parfois à 80 ans et qui se caractérisent par l’application des dernières technologies à tous les modèles de chaussures qu’elles fabriquent. Cela leur permet de produire des chaussures vraiment adaptées à chaque occasion et capables de satisfaire les consommateurs les plus exigeants. Dans certains cas, le secret de ce succès est le fait qu’ils collaborent avec des randonneurs et des sportifs experts qui testent les chaussures et font ensuite des suggestions que ces entreprises utilisent pour améliorer constamment leurs chaussures de trekking.

Les meilleures chaussures de randonnée

L’une des caractéristiques fondamentales qu’il serait toujours préférable de garder à l’esprit lorsque vous voulez acheter une paire de chaussures de montagne est l’imperméabilité. En fait, même si vous ne pensez pas devoir traverser une rivière, si vous marchez dans les montagnes, vous pouvez toujours rencontrer un ruisseau, même très petit, et, de toute façon, si vous partez pour la randonnée tôt le matin, l’herbe peut être mouillée à cause de la rosée, même en été. Il est donc très important de porter une paire de chaussures qui ne laisse pas l’eau pénétrer à l’intérieur. Cependant, il est également très important de toujours s’assurer que vous portez des chaussures de randonnée qui permettent une bonne quantité de transpiration. Même si vous portez des chaussettes épaisses qui absorbent la sueur, après un certain temps, elles peuvent ne plus suffire et votre pied peut continuer à être mouillé et à se couvrir d’ampoules. C’est pour cette raison que le goretex a été inventé. Ce matériau est constitué d’un type très particulier de tissu synthétique qui a la forme de trous microscopiques tout au long de la surface. La façon dont ces petits trous sont faits empêche l’eau de pénétrer dans la chaussure, mais en même temps, la vapeur d’eau créée par la sueur qui se forme sur le pied pendant la marche peut s’échapper même si ce n’est pas complètement. En fait, le Gore-Tex est composé d’une substance appelée polytétrafluoroéthylène (PTFE) qui est expansée par un procédé mécanique qui utilise la chaleur. Les microtrous qui contiennent du PTFE expansé représentent jusqu’à 1,4 milliard par centimètre carré. Ceci est rendu possible par le fait que chaque trou est environ 20 000 fois plus petit qu’une goutte d’eau, de sorte que l’eau elle-même ne peut pas y pénétrer. La sueur, cependant, ne reste pas sous forme liquide, mais s’évapore. C’est pourquoi elle peut s’échapper par des microtrous, car une molécule de vapeur d’eau est 700 fois plus petite qu’un microtrou. Un revêtement Gore-Tex est constitué de 10 couches superposées. Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un matériau de haute technologie, bien qu’il ait été inventé en 1969. Grâce à ses propriétés à la fois imperméables et respirantes, le Gore-Tex est donc utilisé pour fabriquer non seulement des tissus techniques performants, destinés aux sportifs qui doivent porter des vêtements résistants à l’eau et au vent, mais aussi respirants et légers, mais aussi pour réaliser des joints et des isolations. En tout cas, dans les chaussures qui ont une doublure en Gore-Tex, la respirabilité est certainement bonne, mais pas à 100%. C’est pourquoi ce type de chaussure n’est recommandé que pour la marche en climat tempéré. En été, lorsque la transpiration du pied est plus importante, il est préférable de choisir une paire de chaussures spécialement conçues pour être portées lorsqu’il fait chaud. Une dernière chose importante à retenir si vous voulez porter une paire de chaussures de randonnée en goretex est de toujours porter une paire de chaussettes qui ne retiennent pas la sueur, comme celles en fibre ou en microfibre, afin de favoriser l’expulsion de la sueur par les microtrous de la membrane interne.

Chaussures de trekking d'été

Contrairement à ce que vous pourriez penser, les chaussures de randonnée d’été ne sont pas seulement vendues dans la version basse, mais elles peuvent respecter les trois hauteurs différentes que j’ai énumérées précédemment, selon le type de randonnée que vous souhaitez faire. En principe, il est préférable de porter des chaussures basses si les chemins sont balisés et si le sol est assez plat, tandis que dans le cas de parcours inégaux et difficiles, les chaussures doivent toujours soutenir la cheville, protéger le bout et la semelle et être résistantes. La différence entre les chaussures de randonnée d’été et d’hiver réside principalement dans les matériaux utilisés, qui déterminent le poids des chaussures elles-mêmes et la possibilité d’une respirabilité à 100 %.

Chaussures de trekking en hauteur ou bottes de montagne : avec ces chaussures, la cheville est toujours protégée et c’est pourquoi elles sont certainement adaptées à la marche sur des terrains accidentés où il y a un risque de mettre le pied en mauvais état et de se tordre la cheville. Ils sont également plus adaptés à la saison hivernale, surtout si vous devez également porter des raquettes aux pieds ;

Chaussures de trekking mi-hautes ou bottes de montagne : un peu plus basses ces bottes de trekking, ce type de botte d’homme protège encore partiellement la cheville tout en laissant plus de liberté de mouvement. La hauteur de ces chaussures dépasse légèrement la cheville ;

Chaussures de trekking basses : il s’agit de chaussures plus légères qui ne protègent pas la cheville contre d’éventuelles entorses et ne sont donc pas recommandées sur les terrains accidentés.

Le poids des chaussures de randonnée est un détail trop souvent négligé, mais son importance peut être comprise si l’on considère le fait qu’un poids supplémentaire d’une once sur le pied correspond à une charge supplémentaire de cinq bonnes onces sur le dos. Il en résulte, bien sûr, une fatigue accrue et donc une transpiration accrue. Si le port de chaussures lourdes peut être acceptable en hiver, il ne l’est donc pas en été, car cela limiterait grandement ceux qui marchent, avec le risque de se sentir même malade s’il fait plus chaud que d’habitude. C’est pourquoi les chaussures de randonnée d’été se caractérisent principalement par le fait qu’elles sont beaucoup plus légères que les chaussures d’hiver.

Une autre particularité des chaussures de randonnée d’été est qu’elles doivent également être 100% respirantes. C’est pourquoi les chaussures à doublure Gore-Tex ne sont pas recommandées en été, car dans ce type de chaussures, la transpiration est limitée, même si elle se produit quand même.

Chaussures de randonnée : prix et offres

Chaussures de randonnée d’été Si vous faites régulièrement de la randonnée, il se peut que vous deviez emprunter des itinéraires très différents. Une première chose à garder à l’esprit est que lorsque vous décidez de faire une randonnée, même si le terrain n’est pas accidenté, vous ne devez jamais utiliser de baskets ou de sandales – même pas des chaussures de randonnée. En fait, ces types de chaussures ne conviennent pas pour les longues promenades. Les sandales, en particulier, présentent également l’énorme inconvénient d’exposer votre pied à des débris et même à des animaux dangereux comme les vipères, même si vous portez des chaussettes.

Même les chaussures hautes avec une semelle trop molle ne sont pas bonnes, car elles vous permettraient de sentir les pierres sous vos pieds qui pourraient blesser la semelle pendant la marche. De plus, les chaussures légères ne conviennent toujours que pour de courtes distances, car sur un trajet qui dure de trois à quatre heures, vos pieds peuvent être douloureux si vous portez des chaussures trop légères.

D’autre part, les chaussures rigides, qui peuvent également être marquées d’une étiquette indiquant « alpinisme », sont indiquées pour les itinéraires plus exigeants tels que les sentiers de montagne en montée et les sentiers de montagne rocheuse, même en présence de neige et de glace. Cela est dû au fait que ces chaussures sont moins souples et adhèrent mieux au pied, ce qui leur confère une excellente stabilité tout en protégeant bien le bout et la cheville. En règle générale, pour un sentier de randonnée de type touristique, des chaussures légères sont suffisantes, tandis que pour un sentier moyen à difficile, il est bon de porter des chaussures de moyenne montagne comme des chaussures de montagne. Enfin, pour les itinéraires conçus pour des randonneurs expérimentés comme les alpinistes, il est nécessaire de porter des chaussures hautes et rigides.

Un facteur trop souvent négligé par ceux qui décident de partir en randonnée sans avoir recueilli au préalable les informations nécessaires est l’importance des chaussettes que l’on porte. Pour vous assurer que vous portez une paire de chaussettes adaptée à vos chaussures de randonnée, il est préférable d’aller dans un magasin de sport et de parler à un vendeur qui vous expliquera le type d’activité que vous comptez pratiquer. Enfin, pour ceux qui aiment la marche rapide, et même pas la course en montagne, les chaussures dites de « trail running » sont recommandées.

Ces chaussures sont en tout cas équipées de semelles adaptées aux sentiers de montagne, qui sont rugueuses et pleines de pierres, mais ce sont aussi des chaussures qui ont un poids léger et permettent une respirabilité maximale. Comme les véritables chaussures de trekking, ces chaussures doivent également avoir une semelle capable d’absorber l’impact du pied avec le sol, surtout lorsque le parcours est accidenté. Mais en même temps, ils permettent une adhérence maximale lors de la descente, lorsque le pied a tendance à glisser vers l’avant ou lors du freinage.

Conclusions

Il n’y a rien de mieux qu’une belle randonnée en montagne, surtout quand il fait chaud en ville. Aujourd’hui, le trekking est vraiment une activité à la portée de tous, grâce surtout à la possibilité de choisir parmi de nombreux modèles de chaussures différents conçus pour ceux qui aiment marcher longtemps. L’important est d’être très bien informé pour être sûr de faire le bon choix lorsque vous allez acheter ce type de chaussures. La première raison est que les bonnes chaussures évitent de fatiguer les pieds et empêchent la formation d’ampoules. Mais une autre raison non moins importante est que le fait de porter les mauvaises chaussures lors d’une randonnée risque d’entraîner une entorse à la cheville en cas de blessure au pied. C’est pourquoi il serait toujours bon d’éviter de porter des chaussures de marche basses.

Sur le même thème

Retour haut de page